Tout savoir à propos des résistances des cigarettes électroniques

Entretien de sa e-cig Loi d'ohm

Ayant conquis le cœur de nombre de personnes aujourd’hui, la cigarette électronique est un dispositif capable de produire de la vapeur destinée à une inhalation. Certaines e-cigarettes intègrent de la nicotine et d’autres non. Dans les deux cas, l’entretien que vous accordez à cet accessoire déterminera s’il vous servira sur une longue période ou non. L’assurance de la pérennité de votre matériel débute par le choix des résistances adéquates. Alors, comment faire ? On vous dit tout dans la suite !

La résistance, c’est quoi concrètement ?

La résistance représente le filament qui chauffe lorsque le courant passe. C’est cette partie qui permet aux e-liquides de s’évaporer en produisant une sorte de fumée. La résistance d’une cigarette électronique comprend un fil résistif et une mèche en coton organique. Le fil résistif représente la partie métallique qui se chauffera tandis que la mèche tient lieu de la partie imbibée d’e-liquide.

La valeur d’une résistance est en Ohm et peut être élevée ou basse. Dans les deux cas, elle jouera sur les sensations ressenties en ce qui concerne les saveurs, ainsi que sur le volume de vapeur et la sensation dans la gorge.

Que dire de la loi d’Ohm dans la vape ?

La loi d’Ohm est en effet une formule qui permet de déterminer la relation existante entre tension, intensité et résistance du courant électrique. Elle est notée U=R x I. Vous demandez-vous à quoi elle sert ? En effet, avec cette loi, il est possible de connaitre via un simple calcul la valeur de la résistance de votre cigarette électronique. On peut également s’en servir pour prendre connaissance du voltage ou du wattage idéal afin d’améliorer vos réglages.

Apprendre à opter pour la valeur de la résistance qui convient à votre cigarette électronique

Si vous ne souhaitez pas envoyer votre matériel dans le sac poubelle après juste quelques utilisations, il est primordial de bien choisir la valeur de sa résistance.

Ce qui convient à une batterie classique dont le voltage/wattage ne varie pas

Ici, donnez le privilège aux résistances au-dessus de 1.5 Ohm afin de faciliter une production correcte de vapeur. Normalement, la batterie intègre un système de protection empêchant la cigarette électronique de fonctionner si la valeur de la résistance est située en dessous de 1.5 Ohm.

Ce qui convient à une batterie dont le voltage/wattage varie

Dans ce cas, l’utilisateur doit avoir une idée de la valeur la plus basse de la résistance que tolère la batterie. Cette valeur variera en fonction des modèles. Une valeur plus basse de votre résistance implique une vapeur plus épaisse et plus dense.

Pour ceux qui possèdent un MOD ou une BOX Electronique

Tout comme les batteries à voltage ou wattage pouvant varier, les MOD ou BOX électroniques possèdent un système de protection contre l’utilisation de certaines résistances. Néanmoins, il existe des MOD et BOX capables de fonctionner avec des résistances d’une valeur en Ohm très basse.

Pour ceux disposant d’un MOD ou BOX Mécanique

Contrairement aux versions régulées, les MOD et BOX mécaniques n’intègrent aucun système de protection. Ils peuvent donc fonctionner, quelle que soit la résistance choisie. Ici, il faudra faire attention puisque le courant de décharge de votre accu pour cigarette électronique sera le facteur qui déterminera la plus petite valeur de votre résistance.

Dans le cas où vous optez pour des résistances en dessous de 1 Ohm, vous devez toujours mettre en avant les accus dont le courant de décharge est très élevé, par mesure de sécurité. Ce dernier s’exprime en ampère.

Maintenant que vous avez optés pour une résistance maison, pourquoi ne pas aller plus loin et se lancer dans le reconstructible ? Si vous voulez vous laisser tenter, nous avons préparé un article dessus : le reconstructible pour les débutants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *