Un adolescent de moins de 18 ans est accro à la cigarette et souhaite se sevrer. Quelles sont les possibilités qui s’offrent à lui ?

Ados fumeurs

Beaucoup de jeunes testent la cigarette au cours de leur adolescence. Les adolescents peuvent commencer innocemment à fumer, mais cela peut devenir un véritable problème dans le futur. En effet, la grande majorité des adultes fumeurs ont commencé à fumer dans la même période critique de l’adolescence. Que faire donc lorsque vous découvrez que votre enfant de moins de 18 ans est dépendant ? Lisez intégralement cet article où nous partageons avec vous des solutions fiables.

Pourquoi les enfants fument-ils ?

En dehors de la crise d’adolescence, d’autres causes plus précises peuvent influencer votre enfant à commencer à fumer des cigarettes.

En fait, une grande partie de la publicité pour les cigarettes vise à inciter les adolescents à fumer. Quand on leur pose la question, la plupart des adolescents disent que les publicités pour le tabac ne les influencent pas. Pourtant, une étude a montré qu’ils fument généralement les cigarettes des marques qui font le plus de publicité. En réalité, l’inconscient peut être conditionné. La publicité et les personnages de divertissement donnent l’impression que les cigarettes procurent du plaisir et peuvent vous rendre populaire, surtout auprès du sexe opposé. En outre, les enfants pensent que fumer leur donnera l’air plus adulte.

Par ailleurs, ils fument parce que leurs camarades le font. Les adolescents sont fortement influencés par leurs amis. La situation la plus courante pour essayer une cigarette est celle d’un ami qui fume déjà. Mais, comment décanter une pareille situation ?

Comment aider un adolescent de moins de 18 ans à arrêter de fumer ?

Les adolescents ont plus de chance d’arrêter de fumer s’ils se font aider. Des études ont montré que les fumeurs qui n’utilisent pas d’aide au sevrage tabagique sont plus susceptibles de s’y remettre dans l’année qui suit. Par contre, les fumeurs qui utilisent des substituts nicotiniques réussissent beaucoup mieux à arrêter de fumer que ceux qui ne le font pas.

En outre, les personnes qui utilisent une aide à l’arrêt du tabac et consultent un conseiller ont encore plus de chance d’arrêter définitivement de fumer. Prenez donc le soin de parler à votre médecin avant de laisser votre enfant recourir à une aide. Vérifiez que cela est adapté à l’âge de l’adolescent et que ça n’interfère pas avec les médicaments qu’il prend.

Le soutien des amis et de la famille est également très utile. L’adolescent devrait dire aux gens qu’il essaie d’arrêter de fumer et qu’il pourrait être nerveux pendant quelques jours. Il devrait aussi demander aux fumeurs de ne pas prendre le tabac en sa présence.

Aidez votre enfant à trouver des moyens positifs de réduire son stress, par exemple, en pratiquant un sport ou des activités non compétitives comme la marche, la randonnée ou le yoga.

Enfin, sachez que les rechutes sont prévisibles. Pour éviter le découragement, rappelez à votre enfant que peu de gens réussissent à arrêter de fumer du premier coup. Au contraire, la plupart essaient quatre ou cinq fois avant d’arrêter définitivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *