Pourquoi les Argentins pourraient ils interdire la vape ?

Image de Messi tenant une écharpe à l'effigie de l'Argentine pour défendre la vape.

La vapoteuse ou cigarette électronique est un dispositif qui permet aux utilisateurs d’inhaler de la nicotine. Elle est considérée comme une alternative permettant de réduire l’utilisation de la cigarette traditionnelle. Cependant, certains pays ne sont pas du même avis et interdisent l’utilisation de la vape sur leur territoire. Ceci est le cas de l’Argentine qui pense instaurer une loi interdisant l’utilisation de la vapoteuse. Quelles sont les raisons qui vont peut-être conduire à cette décision ?

Les chiffres concernant les maladies liées à la vape

Le ministère de la santé de l’Argentine a effectué une investigation qui a permis de relever les causes de certaines maladies. Selon les statistiques, le tabagisme est responsable de la mort de plus de 45 000 argentins par année. En plus, il est responsable de plus de 19 000 cas de cancers diagnostiqués dans le pays.

Par ailleurs, les statiques annuelles ont aussi montré que le tabagisme serait responsable de plus de 33 000 cas de pneumonie. La vaporisation pouvant également toucher le système cardiovasculaire, on note plus de 11 000 cas d’AVC par an. Dans les hôpitaux, on remarque plus de 61 000 patients hospitalisés pour des affections cardiovasculaires. La majorité de ces cas serait liée à une consommation du tabac. Enfin, plus de 100 000 argentins souffrent de la bronchopneumopathie chronique obstructive. Cette situation fait partie des raisons qui poussent le ministère de la santé argentin a envisagé l’interdiction de la vape sur le territoire du pays.

Interdiction de la vape en Argentine : protection de la santé publique

Le droit à la vie est très important en Argentine. Pour que toute la population jouisse de ce dernier, il est indispensable que la santé publique soit protégée. Généralement, les fumeurs consomment une partie de la fumée produite par la vape et rejettent le reste dans l’environnement. Les personnes autour de ces derniers inhalent la fumée sans être forcément des fumeurs.

Cette situation peut entraîner des affections aiguës et chroniques chez ces derniers. Cela peut être préjudiciable à la santé de la population argentine. La suspension de la vente et de l’utilisation de la vape permettra d’éviter ces maladies. Grâce à cette décision, le taux des maladies pulmonaires et cardiovasculaires pourra chuter. Et ceci, va entraîner une augmentation de l’espérance de vie des Argentins.

Interdiction de la vape en Argentine : aspect ludique et attractif pour les jeunes

Le futur et le développement de toute nation se reposent sur sa jeunesse. Alors, pour qu’une nation connaisse un essor dans le futur, il est indispensable que sa jeunesse soit en bonne santé. Pour préserver la santé de la jeunesse, il est important de mettre en place des dispositifs pouvant lutter contre les éléments nuisibles à leur santé. La vape étant très dangereuse pour la santé des consommateurs, elle nuit forcément à la croissance de la jeunesse argentine. L’interdiction ou la mise en place de restrictions concernant l’utilisation des vapes et du tabac permet de réduire la mortalité juvénile. Ainsi, le pays pourra disposer de main-d’œuvre et d’agents compétents pour assurer la relève.

Par ailleurs, certains jeunes prennent la consommation de tabac et des vapes comme un jeu. Ces derniers prennent constamment ces produits et deviennent addictifs sur le long terme. Ils ne peuvent alors plus se passer de la consommation de la nicotine et ses dérivés. Ils y mettent toutes leurs économies et deviennent des cas sociaux. En plus, la nicotine et ses dérivés provoquent des démences et des troubles psychiatriques chez certains consommateurs. Cette situation est à la base de l’augmentation des cas psychiatriques dans le pays.

L’interdiction de la vape va donc permettre de diminuer le nombre de cas sociaux dans le pays. En plus, elle va permettre aux jeunes de s’adonner à d’autres activités qui ne portent pas préjudice à leur santé. Ainsi, le pays peut garder ses ressources humaines et accroître facilement.

Les mesures prises dans certains pays concernant la vape

Plusieurs pays du monde ont mis en place des dispositifs juridiques concernant l’utilisation de la vape. Pendant que certains pays ont adopté l’interdiction, d’autres ont émis des limites à l’utilisation.

Cas du Brésil

Le Brésil fait partie des pays qui ont interdit totalement l’utilisation de la cigarette électronique. Pour justifier cette décision, le gouvernement s’est basé sur les risques potentiels de cette dernière sur la santé publique. En plus, les responsables du gouvernement ont expliqué qu’il n’existe pas de preuves tangibles prouvant que la vape permet le sevrage du tabac.

Cas de l’Inde

l’Inde tout comme le Brésil a opté pour l’interdiction totale de la vape sur le territoire. Que vous soyez un résident habituel du pays ou que vous soyez un voyageur, il est interdit d’utiliser ou d’avoir en possession une cigarette électronique. Dans ce pays, ceux qui violent cette loi ont l’obligation de payer une amende et risquent jusqu’à 3 ans de prison.

Cas de la France

En France, l’utilisation de la vape n’est pas totalement interdite. Toutefois, il existe des restrictions à la vente et à la consommation de ce produit. Il est interdit aux utilisateurs de se servir de la cigarette électronique à certains lieux publics. En plus, vous ne pouvez pas acheter la vaporeuse en France, si vous n’avez pas au moins 18 ans.

Cas des États-Unis d’Amérique

Tout comme en France, l’utilisation et la possession de la vape ne sont pas totalement interdites. Cependant, pour détenir la cigarette électronique aux États-Unis, vous devez disposer d’une licence. En plus, les mineurs ne peuvent pas utiliser ou acheter de la vape.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *