La vape est-elle morte avec les moddeurs bricoleurs ? Que reste-t-il de l’esprit vape ?

moddeur soudeur de ecigarette

Le monde est en perpétuelle évolution. Les habitudes changent et les concepts se perfectionnent. C’est sans nul doute ce qui suscite l’interrogation de nombreux vapoteurs ou sympathisants de la vape. Ils se demandent en effet si la vape ne serait-elle pas morte avec les mutations induites sur le marché. Cet article vous aide à avoir une perception de la réalité des choses !

L’esprit de vape à l’origine : le high-end par les moddeurs bricoleurs

À sa création il y a quelques années, la cigarette électronique était symbolisée par des acteurs et un produit particulier. Ces acteurs sont ceux qui sont qualifiés de moddeurs bricoleurs. Quant au produit, il s’agit de la cigarette électronique high-end. C’est une catégorie d’e-cig indémodable. Le terme « High-End » renvoie à la qualité haut de gamme. Les cigarettes électroniques High-End seraient donc des e-cigarettes de qualité haut de gamme. C’est ce qui ressort d’une traduction triviale suivant le langage des adeptes de la vape. Les cigarettes électroniques High-end font référence à trois éléments à savoir :

  • La finition ;
  • La qualité technique ;
  • Le temps de fabrication.

En effet, à ses débuts, la cigarette électronique était l’apanage des artisans. Ces derniers se livraient à une fabrication à la main. Une telle fabrication pouvait prendre assez de temps à l’artisan qui le fabrique. De la même façon, le produit fini avait un côté esthétique sans pareil. Le niveau de finition est très élevé et la qualité technique du produit est supérieure. C’est pourquoi les cigarettes électroniques High-end sont connues pour être des vapoteuses qui jouissent d’une longévité exceptionnelle. Rarement, ces types d’e-cigs connaissent des dysfonctionnements. De plus, elles sont fabriquées à partir de pièces recyclées. La fabrication de l’e-cig high-end étant très bien pensée au préalable par l’artisan, cette dernière promet une très bonne expérience au vapoteur.

Une mutation dans le rang des acteurs : la relève des moddeurs industriels

Il y a quelques années on n’aurait jamais pensé qu’un jour, la cigarette électronique aurait une si bonne cote de popularité qu’aujourd’hui. Pourtant c’est chose faite de nos jours. Cette réalité n’a été possible que grâce à l’industrie de fabrication des cigarettes électroniques. Cette industrie devient de plus en plus forte et pèse des milliards de dollars dans l’économie mondiale. Les chiffres d’affaires réalisés par ces industries ne cessent de croitre exponentiellement. Comme dans tous les milieux où les acteurs sont à la quête d’évolution, les fabricants d’e-cigarettes ne cessent pas d’innover. L’innovation et la créativité de ces derniers permettent aujourd’hui de retrouver sur le marché des cigarettes électroniques au design plus fin les uns que les autres. Les artisans moddeurs ont été progressivement remplacés par des fabricants industriels. Cependant, il existe encore quelques moddeurs bricoleurs qui continuent d’émerveiller par le High-end artisanal. Mais l’utilisation de ce type d’e-cig est l’apanage des vapoteurs à la recherche du luxe.

Une mutation heureuse dans le rang des produits de la vape

Des années après qu’on l’ait connue, la cigarette électronique High-end résiste presque toujours. Quoiqu’on en dise, même si le marché est de nos jours réduit, le High-end conserve sa place auprès des vapoteurs. Les fabricants se sont même apprivoisé le concept et proposent des cigarettes électroniques High-end industrielles. Cependant, le High-end devient un produit de luxe qui n’allie rien que des matériaux de luxe avec des pièces de fabrication industrielle.

Entre-temps apanage des bricoleurs avides de rendus esthétiques, le High-end est aujourd’hui au cœur de la fabrication industrielle. Toutefois, le rendu esthétique des produits issus de l’industrie n’est pas aussi corsé que celui dont on a l’habitude avec le high-end artisanal. Au-delà du High-end, la mutation est telle que de nombreux autres types d’e-cig existent de nos jours. Le principe reste toujours la vaporisation du liquide électronique à l’aide de matériels de vape plus adaptés aux besoins actuels. En définitive, à l’origine, l’esprit de vape était marqué par les cigarettes électroniques High-end et les moddeurs bricoleurs. De nos jours, la tendance est un peu renversée. Les moddeurs bricoleurs sont remplacés par des fabricants industriels qui proposent des produits high-end industriels. L’esprit de vape est donc continuellement en mutation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.