Est-ce qu’un bottom feeder n’est pas trop complexe ?

Cigarette électronique et vape

La célèbre arène de la vape est un espace très bruyant de produits qui connaît en permanence des innovations. Sur ce marché très compétitif, il y a pourtant certains produits qui font l’unanimité comme le bottom feeder encore désigné par le diminutif BF. Mais que penser de ce concept : est-ce une technologie complexe ?

Le BF est quand même assez simple

Les BF ou mods Squonk incorporent à la fois une batterie, une bouteille et un dripper. Il s’agit essentiellement d’un dispositif de vaporisation mains libres. Tout cet ensemble de composants est généralement placé derrière un couvercle magnétique.

Sur le côté de la boîte se trouve un « trou de squonk », qui vous permet de presser le flacon. Cela pousse l’e-liquide dans le dripper par le bas. Lorsque vous pressez le flacon, l’e-liquide est poussé vers le haut, saturant votre coton et votre mèche sans avoir à goutter. Lorsque vous relâchez la pression, l’excédent retourne dans le flacon.

Les BF sont en fait assez simples. Pour en utiliser un, vous devez coupler votre appareil avec un accessoire doté d’une tige centrale creuse. La plupart des kits de mods squonk comprennent des atomiseurs RDA compatibles ou reconstructibles. Si vous possédez déjà un RDA que vous aimeriez utiliser, vérifiez les pièces incluses dans la boîte de l’atomiseur ; il est probable que vous y trouverez une tige creuse.

Pour utiliser un mod squonk, vous devez construire et amorcer votre bobine comme vous le faites toujours. Ouvrez ensuite le couvercle de la batterie de votre mod, et sortez la bouteille de squonk interne. Remplissez le flacon et remettez-le en place, et fumez comme vous le feriez normalement. Avec un mod squonk, il n’y a pas besoin de goutter. Après quelques bouffées, pressez le flacon pour que l’atomiseur reste humide.

Si vous voulez que votre e-cigarette produise beaucoup de vapeur, vous devez utiliser un bottom feeder. Rien d’autre ne fournit le flux d’air nécessaire pour la chasse aux nuages, et rien d’autre ne fournit l’espace nécessaire pour construire une bobine avec beaucoup de surface.

Où se trouve la complexité du bottom feeder ?

Les réservoirs du bottom feeder sont beaucoup plus complexes. La plupart des réservoirs ne peuvent pas accepter l’e-liquide par le fond, car c’est par là que passe l’air. Il n’est pas difficile d’apprendre à construire ses propres bobines d’atomiseur, mais cela demande du temps et des efforts. La construction d’une bobine d’atomiseur est loin d’être aussi simple que le remplacement de la bobine d’un réservoir sub-ohm, mais vous devrez apprendre si vous voulez profiter des caractéristiques que le bottom feeder a à offrir.

Lorsqu’on quitte un box mod standard pour un mod squonk, on passe ainsi à un appareil de vapotage plus grand et plus lourd sans augmentation correspondante de la durée de vie de la batterie. Une bouteille squonk est à peu près aussi grande qu’une batterie. Un mod squonk avec une batterie sera, à peu près, aussi gros et lourd qu’un mod standard avec deux batteries. Un mod squonk avec deux batteries sera trop grand pour tenir confortablement dans une poche. Si vous passez d’un système de vapotage à réservoir à un mod squonk, vous aurez certainement plus de matériel à transporter.

Quand vous envisagez de passer d’une configuration à base de RDA, gardez à l’esprit que vous ne portez pas seulement un mod en ce moment. Vous transportez également une grosse bouteille d’e-liquide en plastique ou en verre. Votre nouveau bottom feeder sera plus volumineux que votre mod actuel, mais il ne sera pas plus volumineux que votre mod et une bouteille d’e-liquide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *